07.50.54.42.25 dynamic.argonne@gmail.com

Un vent de fraîcheur et de nouveauté arrive début 2021 en centre-ville de Vouziers.
En effet, une nouvelle enseigne va voir le jour : “Retour aux sources”. Un magasin de vrac, bio et local, mais pas que !!!
J’ai pu échanger avec les deux jeunes entrepreneurs qui ont construit ce projet, une rencontre riche en enseignements que je vous partage aujourd’hui !

 

L’histoire d’un retour aux sources :

Catherine et Stéphane Henriet sont un couple de quinquagénaires originaire de Vouziers. Elle, secrétaire médicale, et lui, gendarme ; ils arrivent à un moment de leur vie ou l’envie de relever de nouveaux défis se fait ressentir.

Très attachés à leur territoire d’origine et débordants de motivation, ils décident de se lancer dans une nouvelle aventure : l’entreprenariat ! Ils imaginent donc l’ouverture d’un magasin vrac, bio, local et zéro déchet.

Le couple est très sensible à l’écologie, il fait attention à ce qu’il consomme ainsi qu’à sa manière de valoriser les déchets. Malheureusement, il est compliqué de trouver des produits du quotidien, notamment des produits en vrac, aux alentours de Vouziers.

Voulant développer cette offre sur le territoire, Catherine et Stéphan ont commencé à réfléchir au projet. Les graines étaient semées !

Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Les graines étant semées, il a fallu trouver le moyen de les faire pousser de la meilleure des façons.

Un sondage qui lève les doutes.

L’étude de marché est un élément primordial dans la construction d’un projet. Après avoir construit le questionnaire et l’avoir diffusé sur les réseaux sociaux et en physique au sein de points stratégiques, ce n’est pas moins de 550 réponses qui ont été récoltées. Cela a permis d’ajuster les offres et de rendre le projet plus cohérent afin de correspondre au mieux à la demande des consommateurs.

 

Un premier contact enrichissant

Durant leurs séjours dans leur maison de campagne à Vandy, le couple a parcouru les différents marchés du territoire pour créer un premier contact avec les producteurs locaux et ainsi comprendre leurs modes de fonctionnement. Un premier rendez-vous avec le maire de Vouziers afin de lui présenter le projet lui a permis d’obtenir son soutien et d’être orienté vers le service économique de la communauté de communes de l’Argonne Ardennaise et de la CCI.

 

A la recherche d’un foyer

Trouver l’endroit idéal pour s’implanter n’est pas aussi facile qu’on le croit. Il faut attirer l’oeil, être cohérent avec les commerces situés à proximité afin d’avoir une complémentarité dans l’offre, etc. Après réflexion et plusieurs visites, le local commercial situé au 13 rue Chanzy (anciennement Nefertiti) fût retenu, notamment pour sa proximité avec la poste, les boulangeries et le primeur.

 

La construction du nid

L’étude de marché bouclée, les premiers contacts avec les producteurs et les services publics pris, il a fallu faire preuve de beaucoup de patience, de recherches et de passions.

En effet, en pleine période de confinement, il a fallu gérer le plus gros de l’administration à distance via visioconférence. Une bonne expérience grâce à l’effort de tous.

La société créée, Ia recherche de financement a suivi son cours. Un projet comme celui-ci demande un investissement conséquent, mais le couple a pu compter sur le soutien des fonds européens LEADER pour obtenir un gros coup de pouce. Sans ce soutien, le projet ne pouvait pas avoir autant d’ampleur.

 

On aménage le futur nid douillet

Pour que le magasin réponde aux normes sanitaires strictes du Vrac tout en restant fonctionnel, de nombreux travaux sont prévus afin de l’aménager. Installation de Clim, électricité et bien d’autres sont d’ores et déjà programmées. Le couple a choisi de faire intervenir en grande partie des entrepreneurs locaux hormis pour le mobilier intérieur…

Pour celui-ci et afin de toujours être dans cette démarche de valorisation des matériaux, le couple a choisi de faire appel à Mobil Wood ! Une entreprise spécialisée dans la conception d’aménagement vrac éco-responsable et dont la démarche est d’arriver à zéro déchet au sein de leur usine d’ici 2021.

Et le concept dans tout ça

Le nid est désormais construit, il ne reste plus qu’à le remplir.

Retour aux sources proposera de nombreux produits écologiques, bios et locaux tels que :
– Produits alimentaires secs
– Produits frais
– Thés
– Produits d’entretien
– Produits d’hygiène corporelle
– Gâteaux
– Huiles
– Épices
– Vinaigres
Et bien d’autres que je vous laisserai découvrir.

 

 

Faire ses courses dans un magasin vrac, ça change quoi ?

Pas mal de choses pour être honnête !! Un premier point qui me semble important, vous trouverez plus de 75 références de produits locaux en un seul endroit, ouvert toute la journée !!!

Plus d’excuse pour ne pas consommer local. 

Le deuxième avantage réside dans le mode de fonctionnement. Là où les grandes surfaces nous imposent un packaging et des quantités définies pour chaque achat, ici, c’est tout le contraire. Les packagings seront des bocaux en verre mis à disposition des clients qui seront lavés à chaque retour et remis en circulation. Pour les quantités, vous choisissez de votre propre chef ou vous demandez conseil à la capitaine du navire qui vous conseillera.

Grâce à ce modèle de consommation, on estime une baisse de 30 % du gaspillage alimentaire.
Le couple a même commandé des sacs en toile de beurre confectionnés par une entrepreneuse locale pour transporter vos courses. Le troisième point vient d’un choix engagé des deux entrepreneurs : créer de l’animation et promouvoir nos producteurs locaux.

 

Plus qu’un simple magasin

Une des volontés du couple est d’animer leur magasin de manière à créer de l’attention pour le centre ville de Vouziers.

Pour cela, quelques mois après leur ouverture, ceux-ci proposeront régulièrement des activités comme :
– Fabrication de votre propre lessive
– Atelier pour apprendre à mieux consommer
– Réceptions et mises en avant de producteurs locaux présents sur le territoire
– etc.

Ses ateliers seront l’occasion pour tous de découvrir en premier lieu des passionnés et accessoirement, apprendre à gérer vos déchets.

 

Tournez vers l’avenir

Le magasin n’est pas encore ouvert que le couple se tourne déjà vers l’avenir. Des projets d’évolution sont déjà envisagés et le couple a pour objectif l’embauche d’une apprentie d’ici 5 ans.

 

Le mot de la fin

Une belle aventure qui commence pour ce couple de passionnés, un projet sérieux dans l’air du temps. Je vous invite à échanger quelques mots avec eux à l’occasion, vous y trouverez de la chaleur humaine et une envie de partager débordante. Bonne chance à stéphan et catherine dans votre aventure qui sera, j’en suis sûr, un véritable succès !

Retrouvez les sur les réseaux sociaux : Facebook